dans la collection Nus, inspiration années 30 de T. Lempicka, elle-même inspirée d'Ingres
Rien ne se perd...